Burnout - enthousiasme

Comment prévenir votre extinction?

Importance de la prévention



Pour l’individu

La liste des troubles qui suit convaincra quiconque qu’il est préférable de prévenir que de guérir un burnout.
Œuvrer activement pour la prévention du burnout permet de prévenir les troubles suivants:

  • Une personne souffrant de burnout renâclera de plus en plus souvent à se rendre à son travail. Cette personne commencera sa journée de labeur en éprouvant un sentiment général de fatigue et la terminera dans le même état. La victime de ce syndrome considérera un nombre croissant de facteurs comme autant d’obstacles insurmontables et elle éprouvera une sensation de « vide ».
  • Les personnes atteintes d’un burnout souffrent souvent d’un large éventail de troubles psychosomatiques. Voici un répertoire des troubles les plus fréquents : insomnie, tension, maux de tête, hypertension artérielle, prédisposition accrue aux refroidissements et à la grippe, désordres gastriques et intestinaux, etc.
  • Ordinairement, le burnout porte un coup sérieux à l’estime de soi et à la confiance en soi.
  • La démotivation gagne du terrain et les personnes atteintes d’épuisement envisagent le monde à travers une grille de lecture cynique et pessimiste.
  • Irritation, détresse et anxiété se raniment.
  • Les prestations professionnelles sont en recul, tandis que l’absentéisme (de longue durée) progresse dans l’autre sens.
  • Cette situation n’est pas sans influence sur l’équilibre entre le travail et la vie privée. Le sentiment d’épuisement généralisé provoque un appauvrissement des contacts sociaux en dehors de la sphère du travail. En outre, les victimes d’épuisement peinent davantage à se détacher de leur situation professionnelle hors de leur lieu de travail.


Pour l’hôpital et la société

Chacun des établissements hospitaliers participant à ce projet se verra remettre un rapport présentant une analyse comparative des résultats obtenus en son sein et des résultats obtenus par l’ensemble des établissements participants. En d’autres termes, chaque établissement hospitalier disposera de l’outil idéal pour entreprendre des actions préventives adaptées. De plus, l’intérêt d’adopter des mesures de prévention du burnout à l’hôpital ne fait aucun doute. À titre d’illustration, voici un certain nombre d’exemples des répercussions éventuelles d’un burnout et des avantages qu’en recèle la prévention pour l’hôpital :

  • L’étude menée par le groupe IDEWE révèle que le nombre des jours d’arrêt de travail chez les salariés qui présentent un risque de burnout est supérieur de huit jours au moins par personne. Si l’on rapporte ces chiffres à la gestion d’un hôpital, on constate que l’addition est particulièrement sévère.
  • Il va sans dire qu’un hôpital qui s’emploie activement à améliorer le bien être des membres de son personnel sera perçu comme un employeur intéressant. Ce n’est pas un luxe inutile lorsque le personnel qualifié vient à manquer, surtout dans des professions à problème telles que celle d’infirmier/ière.
  • La réduction des risques de burnout du personnel de tout établissement hospitalier exerce également une influence indirecte sur la réputation et prospérité de l’hôpital. Une étude menée par Aiken e.a.. (2002) montre en effet que le burnout entraîne une baisse spectaculaire de la sécurité des patients et de la qualité des soins qui leur sont administrés. Ces observations démontrent clairement qu’il serait déraisonnable de sous estimer l’impact positif d’une stratégie de prévention du burnout.
  • Participer activement à une étude sur ce thème aura pour effet de sensibiliser individuellement et collectivement les membres du personnel à l’importance que revêtent d’une part la prévention du burnout et d’autre part le principe du soutien mutuel. Les premiers symptômes d’un burnout seront plus rapidement perceptibles. Les membres du personnel aborderont plus volontiers cette thématique. Cette évolution suscitera une appréhension commune du « souci de l’autre ». En d’autres termes, le risque de burnout sera décelé plus rapidement et les membres concernés du personnel prendront plus vite des mesures de prévention adaptées. Cette vigilance constitue en soi une première mesure de prévention très efficace.